Elus méprisés – Salariés maltraités !!!

Les délégués du Personnel CGT rencontrent régulièrement les salariés, pour discuter avec eux des problématiques rencontrées et restées sans réponse, et prendre connaissance de leurs réclamations individuelles ou collectives.

Les DP présentent ensuite ces réclamations à l’employeur par écrit 48 h avant la réunion mensuelle, au cours de laquelle, ils expliquent en détail les difficultés rencontrées.

L’employeur a obligation de répondre par écrit sous 6 jours.

Sur le centre de COUBERT, la Direction Sanitaire et la Direction Médico-Sociale sont désormais séparées. Pour le secteur sanitaire, seule la directrice adjointe est présente.

Depuis son arrivée, le directeur de l’établissement n’a assisté qu’aux 2 premières réunions.

Il semblait alors être concerné par le fonctionnement des représentants du personnel et désireux d’améliorer les relations et la prise en compte des demandes des salariés.

Pourtant les élus ne l’ont plus jamais revu aux réunions de DP !

D’après la Direction Générale, la Direction de l’établissement a tout pouvoir de délégation pour apporter des réponses et prendre des décisions afin de régler les problèmes locaux.

En l’absence du Directeur, cette délégation doit être donnée à la Directrice Adjointe.

Pourtant, celle-ci ne semble pas autorisée à déroger aux réponses pré écrites et se contente de les lire sans répondre clairement.
En conséquence, les DP CGT reprennent d’un mois sur l’autre, les questions restées sans réponse.

Ainsi, lors de la réunion du 16 novembre 2018, les DP n’ont pu avoir aucune information sur le passage de la commission de sécurité  au secteur FB du MPR.

De même, les problèmes concernant la surcharge de travail, les temps de pause et de repas non pris, le courrier qui n’est pas distribué… ne trouvent aucune réponse claire, sauf l’engagement de rapporter ses problèmes au Directeur.

Pire !!!

Pour la défense de vos conditions de travail, le CHSCT du Centre de COUBERT n’est même pas informé, ni consulté sur certains projets d’organisation, travaux en cours ou à venir, changements d’horaires de certains services…
Il est normal que les élus DP traitent également ces questions qui entrent totalement dans leurs missions.

La Direction Générale a donc beau jeu de prétexter que beaucoup de questions de DP concernent des sujets relevant du CHSCT, pour ne pas mettre en place les représentants de proximité au niveau du futur CSE §

Comment discuter avec une direction qui estime que les idées des salariés qui « font » ne sont pas valables ??

Ce n’est pas parce qu’on est moins payé qu’on ne réfléchit pas !!

Les idées des « faisants » ne sont pas les plus bêtes…

                                  et les idées des « sachants » ne sont pas forcément les meilleures…

 

La CGT continuera à présenter, à discuter,

à défendre toutes les réclamations

individuelles et collectives des salariés !

 

 

La CGT se bat pour un vrai dialogue social de qualité !

 

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *